Claddagh Ring, l’anneau traditionnel irlandais

Origines et traditions associées à la naissance de la célèbre bague de fiançailles irlandaise, symbole de romance et d'amour dans le monde entier.
Rechercher Hôtels, chambres d'hôtes et maisons de vacances
Rechercher

La bague Claddagh est la célèbre bague irlandaise, symbole d’amour, d’amitié et de fidélité, qui tire son nom de Claddagh, un village de pêcheurs de la baie de Galway.

Le mot claddagh désigne en gaélique le sable rocailleux typique de cette région.

Les origines de l’anneau de Claddagh

Le village de Claddagh a été fondé en 1232, et des colonies de maisons y ont été présentes jusqu’en 1934. Il s’agissait d’une colonie très unie, composée de personnes fières de leur passé et jalouses de leur indépendance.
Claddagh a toujours été dirigée par un chef connu au cours des siècles sous différents titres : parfois il était simplement appelé le maire ou l’amiral de la baie de Galway, d’autres fois il était plus solennellement appelé le roi. Son navire avait des voiles blanches, ce qui le distinguait des bateaux de pêche aux voiles brunes ou noires.
Le dernier gouverneur est mort en 1954, à l’âge de 90 ans.
Les hommes du Claddagh préféraient choisir leurs épouses dans leur propre village, soucieux de préserver les traditions locales.

L’une de ces traditions, parmi les plus belles, était l’anneau de Claddagh.
Bien qu’un exemple de cette bague semble remonter à l’époque romaine, ce sont les habitants de Claddagh eux-mêmes qui ont fabriqué un tel bijou. Les premiers exemplaires, en or, en argent et en bronze, sont de véritables chefs-d’œuvre, aujourd’hui exposés au National Museum of Ireland de Dublin et au Victoria and Albert Museum de Londres.

La tradition

L’alliance irlandaise traditionnelle est portée dans le monde entier comme un symbole universel d’amour, de loyauté, d’amitié et de fidélité.

Héritage familial précieux, transmis depuis des siècles de mère en fille aînée, l’anneau de Claddagh est également devenu un symbole de lien avec le passé. On se souvient que pour de nombreuses personnes qui ont dû quitter l’Irlande pendant la famine du XIXe siècle, peut-être en direction de l’Amérique, l’anneau de Claddagh est devenu le seul lien durable avec leur patrie et le seul héritage familial. C’est pendant la période de la famine que l’anneau a commencé à devenir populaire en dehors du Connemara, en raison de l’exode vers l’ouest.

À côté de l’anneau de Claddagh, il existe un autre anneau, appelé l’anneau fenian et datant d’environ deux cents ans, qui se caractérise par la présence de deux mains et de deux cœurs, sans couronne. Cet anneau représenterait la bataille pour la République d’Irlande, bien que l’anneau traditionnel de Claddagh soit toujours resté le vrai modèle, avec la couronne comme symbole de loyauté, en souvenir du Royaume d’Irlande et de l’héritage britannique.

Le symbolisme de l’anneau de Claddagh

Selon la tradition, l’anneau Claddagh a la forme de deux mains qui enlacent un cœur surmonté d’une couronne.

Les mains sont là pour l’amitié, le cœur pour l’amour et la couronne pour la loyauté.

Les mains sont là pour l’amitié,
le cœur est là pour l’amour.
Pour la fidélité tout au long de l’année,
la couronne est surélevée.

Ce dessin particulier lui confère une triple signification : c’est une bague d’amitié, de fiançailles et de mariage. La raison pour laquelle elle a été choisie se manifeste par la façon dont elle est portée :

Jusqu’à présent, il a été démontré que chaque élément (cœur, mains et couronne) a une signification pour le porteur de l’anneau. Mais d’où vient chaque symbole ? Pour le savoir, il faut remonter loin dans le temps, à l’époque des dieux. Dagda (également connu sous le nom de Dagda-Mor), le père des dieux, était un être puissant qui avait la capacité de faire briller le soleil, ce qu’il fit une fois, faisant durer un jour et une nuit pendant neuf mois au cours desquels il coucha avec une déesse qu’il désirait ardemment et qui lui donna un fils. On dit que le Dagda représente la main droite de l’anneau de Claddagh.

Il y a ensuite Anu, qui, dans les temps primordiaux, était l’ancêtre et la mère universelle des Celtes. Elle fut ensuite connue sous le nom de Danu, comme si elle changeait de nom d’un jour à l’autre. Quoi qu’il en soit, Anu semble représenter la main gauche de l’anneau de Claddagh.
La couronne représente Beathauile, qui ne semble pas être une personne ou un dieu, mais semble représenter la vie elle-même. L’étymologie du mot montre que Beatha signifie vie et uile signifie entier ou complet. Beathauile pourrait donc signifier le principe de vie, la vie elle-même. Enfin, le cœur représente le cœur de chaque membre de l’humanité, ainsi que l’élément qui donne une musique éternelle au Celte.

Une autre interprétation de la signification de l’anneau est étroitement liée au trèfle, l’un des plus anciens symboles de la Trinité chez les Irlandais. Selon cette interprétation, la couronne représente le Père, la main gauche le Fils et la main droite le Saint-Esprit, tous centrés sur le cœur au centre, qui symbolise l’humanité.
À travers tous les symboles, cependant, un thème revient toujours, à savoir que l’anneau symbolise la trinité de l’amour, de la loyauté et de l’amitié (amour, loyauté et amitié ou, en gaélique, « Gra, Dilseacht agus Cairdeas » – prononcé « graw, dealshocked ogis cordiss »).

Légendes

Il existe plusieurs histoires sur les origines de la bague Claddagh.

L’une d’elles, peu fiable mais toujours populaire et bien connue, parle d’un roi qui tomba amoureux d’une jeune paysanne, mais qui ne fut pas conquis par elle.
Le pauvre roi ne put supporter la douleur et se suicida, demandant que deux mains entourant un cœur couronné soient représentées sur sa tombe comme symbole de son amour éternel pour la paysanne.

Deux des explications les plus célèbres sont liées, bien qu’un siècle les sépare, aux membres de la famille Joyce (ou Ioyce), originaire de Galway.

La bague de Margareth Joyce

La légende la plus ancienne, qui remonte au XVIe siècle, raconte que la première bague Claddagh fut un cadeau miraculeux et bien mérité pour Margaret Joyce. Domingo de Rona, un riche marchand espagnol dont les affaires l’amenaient souvent à Galway, rencontra Margaret lors d’une de ses visites dans la ville irlandaise et tomba amoureux d’elle, qu’il épousa peu de temps après. Malheureusement, leur bonheur fut de courte durée. Peu après leur mariage, Domingo meurt et Margaret hérite de son immense fortune.

En 1596, elle se remarie avec Oliver Og French, le gouverneur de Galway. L’homme ne l’a pas épousée pour sa grande richesse, comme le prouve le fait qu’il a laissé l’usage et l’administration de ses biens entièrement entre les mains de Margaret, qui, pour sa part, n’a pas dilapidé son argent, mais en a donné une grande partie à la ville pour faire construire de nombreux ponts.
Un jour, dit-on, un aigle laissa tomber un anneau d’or, le premier anneau Claddagh, sur les genoux de Margaret Joyce. Cet événement n’était pas considéré comme fortuit, mais comme un véritable don de Dieu, une récompense pour sa générosité. L’anneau tomberait « d’en haut », au sens propre du terme.

L’anneau de Richard Joyce

La seconde légende est beaucoup plus réaliste. Celle-ci raconte comment, au cours de la seconde moitié du XVIIe siècle, un habitant de Galway, Richard Joyce, a été capturé par des pirates alors qu’il se rendait aux Antilles. Ceux-ci le vendirent comme esclave à un riche orfèvre maure, qui lui enseigna son art et fit de lui un excellent ciseleur.
En 1689, le roi Guillaume III d’Angleterre obtient la libération des Anglais capturés, dont Joyce. Pendant toutes ces années, le Maure s’était pris d’affection pour Joyce et l’avait supplié de rester avec lui, lui promettant la main de sa fille et la moitié de sa fortune. Joyce n’est pas tenté, car il a hâte de retourner dans son pays natal. Il emporta donc avec lui les connaissances qu’il avait acquises dans le domaine de l’orfèvrerie et, surtout, l’idée de la bague de Claddagh.

Selon certains, Joyce aurait créé la première de ces bagues en signe de gratitude envers le roi à qui il devait sa liberté. Mais selon d’autres, une jeune fille de Galway n’avait jamais cessé de l’aimer et de lui être fidèle, attendant le retour de son grand amour. Il lui offrit alors le célèbre anneau d’or de Claddagh, symbole de leur amour éternel.
Les deux mains représentent l’amitié, la couronne la loyauté et le dévouement, et le cœur l’amour éternel qu’ils éprouvent l’un pour l’autre. Ils se marièrent bientôt et ne se séparèrent plus jamais !

Certains modèles de bagues Claddagh encore existants portent les initiales R.I. et sont donc attribués à Richard Joyce. Une explication possible serait que la première bague Claddagh a été fabriquée par Joyce alors qu’il était encore esclave en Afrique. Dans ce cas, l’ancre serait un symbole de son attachement à sa patrie et de son espoir d’y retourner un jour.

Où acheter la bague Claddagh ?

Il ne fait aucun doute que le meilleur endroit pour acheter l’anneau de Claddagh est son lieu d’origine, à savoir Claddagh et plus généralement Galway. Dans le centre-ville, vous trouverez plusieurs bijouteries artisanales qui la proposent dans différentes versions, en or et en argent, à des prix plus ou moins similaires. Parmi elles, nous vous recommandons l’historique Thomas Dillons Claddagh Gold Jewellers, la plus ancienne bijouterie d’Irlande, qui fabrique l’anneau original depuis 1750. C’est le seul bijoutier qui peut se vanter d’apposer la marque « Original » sur chaque bague. Vous la trouverez au 1 William Street, à Galway.

Toutefois, si vous n’avez pas l’occasion de vous rendre à Galway de sitôt, vous pouvez également acheter la bague Claddagh en ligne, sur plusieurs sites différents. Vous pouvez également la trouver sur Amazon. Vous trouverez ci-dessous quelques modèles, tant pour hommes que pour femmes ou unisexes, dans différentes variations.

JO WISDOM
JO WISDOM Anelli Claddagh Cuore Argento 925 Donna, Anelli Celtico...
Acheter sur Amazon
Bling Jewelry
Personalizzato BFF Unisex celtico irlandese amicizia coppie promessa Claddagh Wedding...
33,68 €
Acheter sur Amazon
Elli
Elli Anello a Forma di Cuore da Donna in Argento...
29,90 €
Acheter sur Amazon
Bling Jewelry
Personalizza BFF Sorority Sister Solitaire CZ Celtic Irish Friendship Promise...
22,67 €
Acheter sur Amazon
HAMANY
HAMANY Gioielli Anello da Uomo acciaio inossidabile,Claddagh Anelli con Celti...
24,99 €
Acheter sur Amazon
DTPsilver
DTPsilver®Anello Cuore Argento 925 - Anello Claddagh Argento 925 -...
28,76 €
Acheter sur Amazon