Îles d’Aran

Les îles d'Aran, avec leur paysage calcaire emblématique et leurs murs de pierres sèches, sont les gardiennes de la culture gaélique et préservent l'héritage de la vie traditionnelle irlandaise.
Rechercher Hôtels, chambres d'hôtes et maisons de vacances
Rechercher

À environ 60 km de Galway, au milieu de l’océan Atlantique, se trouvent les îles d’Aran (Oileáin Árann en irlandais), un groupe de trois îles s’étendant vers l’ouest, derniers avant-postes irlandais avant l’Amérique.

Inishmore, Inishmaan et Inisheer ont été formées à partir d’une plate-forme calcaire qui s’est détachée du Burren et a émergé de l’Atlantique à l’entrée de la baie de Galway.

La tradition gaélique dans les îles d’Aran

La légende veut que les imposants forts de pierre des îles d’Aran aient été construits par une tribu celtique mythologique, les Firbolgs, venue d’Europe.
En réalité, les îles étaient les fiefs des familles gaéliques O’Flaherty et O’Brien et, hormis la popularité croissante du tourisme, le mode de vie n’a guère changé au fil des siècles.

En effet, les trois îles ont conservé la culture et la langue gaéliques, ainsi que les coutumes et l’héritage de la vie traditionnelle irlandaise. Des célèbres pull-overs tricotés et des cottages au toit de chaume aux paysages solitaires et sauvages, les îles d’Aran vous laisseront sans voix.

Autrefois, pour transformer les terres rocheuses et stériles en terres arables, les insulaires ramassaient du sable et du varech (une sorte d’algue) et les étalaient sur de petites parcelles irrégulières clôturées par des murs de pierres sèches, créant ainsi un paysage emblématique qui est devenu le symbole du pays tout entier.
L’agriculture était complétée par des activités liées à la mer, pour lesquelles les habitants utilisaient des embarcations légères faites de planches de bois et recouvertes de bâches, appelées curraghs.

Les îles sont célèbres dans le monde entier pour leurs pulls en laine de mouton blanche, dont les différents tissages et motifs indiquaient autrefois le métier de celui qui les portait.

Inishmore (Inis Mór)

Inishmore est la plus grande des îles d’Aran, avec 12 km de long et 4 km de large. Kilronan, où arrivent les bateaux, est le village principal. C’est là que l’on trouve la plus grande concentration d’installations pour dormir, ainsi que des pubs où l’on peut écouter de la musique traditionnelle. L’île offre de nombreuses attractions et, pour se déplacer, de nombreux touristes louent des bicyclettes ou, pour respecter les traditions locales, des calèches tirées par des poneys.

Dún Aonghasa

1Inishmore, Aran Islands, Kilmurvy, Co. Galway, H91 YT20, Irlanda

Dún Aonghasa est un fort perché au bord d’une falaise de 90 mètres de haut surplombant l’océan Atlantique : c’est sans doute l’un des lieux les plus emblématiques du comté de Galway.

C’est le plus grand des forts préhistoriques en pierre des îles d’Aran, datant de l’âge du bronze et de l’âge du fer. Le fort est constitué de murs en pierre sèche et d’un splendide réseau de pierres défensives datant d’environ 700 avant J.-C. qui entourent l’ensemble de la structure. Les archéologues supposent qu’à l’époque de sa construction, le niveau de la mer était beaucoup plus bas et que le fort se trouvait à plus de 900 mètres au-dessus des eaux froides.

Dún Aonghasa est le plus grand d’une série de forts préhistoriques en pierre disséminés sur les îles d’Aran. Le fort a été construit à l’origine pour servir de barrière défensive contre les attaquants et a été fortifié vers 700-800 après JC.

La visite se déroulant en grande partie à l’extérieur, il est conseillé aux visiteurs de porter des vêtements de protection et des chaussures adaptées à la marche sur terrain accidenté.

Wormhole

2Kilmurvy, Inis Mór, Co. Galway, Irlanda

Également connu sous le nom de Trou de ver et de Tanière du serpent, Poll na bPeist est un trou dans la roche d’apparence presque extra-terrestre qui communique avec la mer.

Pour y accéder, suivez les panneaux indiquant Gort nag Capall ou marchez simplement vers l’est le long des falaises depuis Dun Aonghasa. Ici, les plongeurs se jettent d’un plongeoir dans les eaux froides en contrebas : ce n’est pas un hasard si le Worm Hole est devenu une attraction, grâce aux championnats Red Bull Cliff Diving.

Avec ses lignes parfaitement régulières et précises, le trou dans la roche semble avoir été sculpté par une énorme machine, mais en réalité, sa forme est tout à fait naturelle et résulte de l’érosion.

Dún Duchathair

3Killeany, Inis, Co. Galway, Irlanda

Dún Dúchathair, sur la côte sud d’Inis Mór, est l’un des deux forts rocheux de l’île. Le mur de pierres sèches de 5 mètres d’épaisseur qui traverse le promontoire est composé de trois couches indépendantes qui s’élèvent à des hauteurs différentes, formant des terrasses reliées par des volées d’escaliers.

À l’intérieur de l’enceinte en pierre se trouvent les vestiges de clochans, qui servaient d’habitations. À l’extérieur, on peut voir les chevaux de frise, de grosses pierres plantées à différents angles dans le sol : leur construction servait à empêcher les attaquants de s’approcher du fort.

Kilmurvey Beach

4Kilmurvy, Co. Galway, Irlanda

Kilmurvey Beach est une belle plage de sable blanc qui bénéficie du drapeau bleu à Inis Mór.

La plage est sûre pour la baignade et convient aux personnes de tous âges, car il n’y a pas de courants forts, contrairement à certaines plages plus cachées et inaccessibles. Néanmoins, il est conseillé de ne pas entrer dans l’eau par mauvais temps et de ne pas trop s’éloigner du rivage.

Seal Colony Viewpoint

5Oghil, Co. Galway, Irlanda

L’observation des phoques est l’une des choses les plus uniques à faire sur les îles d’Aran et Inis Mor abrite un endroit connu sous le nom de Seal Colony Viewpoint, où vous pouvez les admirer de près.

Si vous avez de la chance, vous pourrez même apercevoir jusqu’à 20 phoques se prélassant sur les rochers, dont certains pèsent jusqu’à 230 kg.

Inishmaan (Inis Meáin)

Avec une population de seulement 200 personnes, Inishmaan est la moins visitée des trois îles. Son caractère isolé et solitaire permet d’observer de près et de manière authentique un véritable bastion de la tradition culturelle irlandaise.

Inishmaan présente un paysage vallonné avec des vues cristallines sur les falaises de Moher et abrite quelques sites celtiques et chrétiens intéressants. L’île a également servi de refuge à Synge, l’un des plus célèbres dramaturges irlandais.

Elle est récemment devenue un centre de plongée, grâce à la beauté de sa faune marine et à la clarté de ses eaux.

Lúb Dún Fearbhaí Walk

6Carrownlisheen, Co. Galway, Irlanda

L’île propose trois circuits en boucle d’une longueur variant de 3 à 8 km. Les promenades commencent toutes à l’embarcadère et mènent aux vues les plus spectaculaires d’Inishmaan.

Lúb Dhún Fearbhaí est une magnifique promenade au tracé facile à modéré : il faut compter environ cinq heures pour la parcourir dans son intégralité, en incluant bien sûr les pauses photo en cours de route. Il faut suivre les panneaux violets.

Lúb Chill Cheannannach, quant à lui, prend environ trois heures et mène à Cill Cheannannach, une église du 8e au 9e siècle, en suivant les panneaux verts.

Enfin, Lúb Dhún Chonchúir est la promenade la plus courte, indiquée par des panneaux bleus. Elle dure 2 heures et permet au promeneur d’avoir un aperçu des monuments anciens de l’île.

Dún Fearbhaí

7Carrownlisheen, Co. Galway, Irlanda

Une promenade tranquille depuis l’embarcadère vous mènera au fort de Dún Fearbhaí, situé sur une pente abrupte surplombant la magnifique baie de Galway.

Sa particularité est sa forme circulaire et son excellent état de conservation. Si vous avez la chance de visiter l’île par temps clair, vous pourrez y admirer des vues magnifiques que seules les îles d’Aran peuvent offrir.

Teach Synge

8Carrowntemple, Co. Galway, Irlanda

Teach Synge est un magnifique cottage vieux de 300 ans qui a été restauré avec amour pour retrouver sa gloire d’antan. Il abrite aujourd’hui un musée qui présente la vie et l’œuvre de John Millington Synge. Le célèbre dramaturge est l’auteur de Riders to the Sea (1904), considérée par beaucoup comme la plus belle tragédie en un acte du XXe siècle, et de son chef-d’œuvre The Playboy of the Western World (1907).

JM Synge a visité la maison de l’île pour la première fois en 1898 en tant qu’invité de Brid et Paidin MacDonnchadha (MacDonagh). Mme Theresa Ni Fhatharta, l’arrière-petite-fille des hôtes de Synge, a lancé une campagne de restauration de la maison. Ce projet a été mené à bien en essayant de garder l’intérieur aussi fidèle que possible à l’époque où JM Synge était l’invité de la famille Mac Donagh.

La maison n’est ouverte que pendant les mois d’été et abrite des photos, des dessins et des lettres de Synge.

Dún Chonchúir

9Carrowntemple, Co. Galway, Irlanda

Dún Crocbhur, également connu sous le nom de Conor’s Fort, est un monument national et le plus grand fort en pierre des trois îles d’Aran. Il mesure 70 mètres sur 35 mètres et s’élève à une hauteur de 7 mètres.

Le fort a un design très détaillé et complexe, mais on ne sait pas exactement quand il a été construit et qui l’a commandé. Il a été construit au point le plus élevé de l’île, d’où l’on jouit d’une vue spectaculaire et d’un paysage fabuleux.

Inisheer (Inis Oírr)

Inisheer est la plus petite des îles d’Aran, mais sa beauté n’a rien à envier à celle de ses grandes sœurs. Bien que de nombreux touristes ne l’incluent pas dans une visite rapide des îles d’Aran, Inisheer est un petit paradis, composé de rochers de couleur claire et de baies de sable blanc, encadré par une magnifique mer turquoise.

Malgré sa petite taille, Inis Oírr fait partie de ces endroits qui laissent et gravent une place dans votre mémoire, un lieu de paix et de sérénité absolues qui vous donnera l’impression d’être au bout du monde.

Comme les autres îles, Inisheer peut être explorée à vélo ou dans le cadre de petits circuits organisés. Laissez-vous guider par votre instinct et suivez le tracé des murs de pierres sèches, qui créent des motifs géométriques le long de l’île. Trouvez un point culminant et admirez la persévérance et la ténacité avec lesquelles les habitants de cette île se sont obstinés à vivre dans ce coin sauvage.

Le naufrage de Plassey

10Inisheer, Co. Galway, Irlanda

Le Plassey était un navire marchand de la marine marchande irlandaise dans la première moitié des années 1900. C’est au cours d’une nuit particulièrement orageuse de 1960 que le navire a coulé et s’est échoué sur les rives d’Inis Oírr, à Finnis Rock. Les habitants de l’île se sont précipités à la rescousse et tout l’équipage du Plassey a réussi à survivre.

Depuis, l’emblématique navire, rouillé et corrodé par le temps, repose fièrement sur un lit de roches déchiquetées, non loin de la mer. L’épave du Plassey se trouve à deux kilomètres et demi à l’est du port.

Cnoc Raithní

11Unnamed Road, Inisheer, Co. Galway, Irlanda

Cnoc Raithní est un cimetière de l’âge du bronze, autrefois recouvert de sable, découvert après une tempête en 1885.

Il s’agit de l’un des sites archéologiques les plus importants d’un point de vue historique et on pense qu’il date d’avant la construction de Dún Aoghasa. La zone a été fouillée en 1886 et des artefacts datant de 1500 avant J.-C. ont été découverts.

Château d'O'Brien

12Oir, Inisheer, Co. Galway, Irlanda

Il existe peu de châteaux dans le comté de Galway d’où l’on peut admirer une vue comparable à celle d’Inis Oirr.

Le château d’O’Brien a été construit au XIVe siècle à l’intérieur d’une forteresse appelée Dun Formna, datant probablement de 400 ans avant J.-C. Il s’agissait autrefois d’un imposant château de trois étages construit par la famille O’Brien, qui a régné sur les îles jusqu’à la fin du XVIe siècle.

Par temps clair, on peut apercevoir les falaises de Moher au loin, ainsi que le Burren et la baie de Galway.

L'église St Caomhán

132 Baile Na Gleanna, Inisheer, Co. Galway, H91 FNN0, Irlanda

L’église St Caomhán est située dans le cimetière de l’île, où elle a été construite entre le 10e et le 14e siècle.

Elle porte le nom du saint patron de l’île, St Caomhán, frère de St Kevin de Glendalough: vous avez peut-être vu des traces de sa présence en vous promenant autour du Upper Lake de Glendalough.

Les ruines, qui semblent être submergées, ont un aspect surréaliste et méritent une visite.

Le phare d'Inisheer

14Inisheer, Co. Galway, Irlanda

À l’extrémité sud de l’île se trouve le phare d’Inisheer. Le premier phare a été allumé en 1818.

La structure actuelle date de 1857, après qu’il a été décidé que le phare original était trop haut et ne couvrait pas suffisamment les entrées nord et sud des îles. Même d’ici, la vue est inestimable.

Plan

Le plan suivante indique la position des principaux sites d'intérêt cités dans cet article

Ferries pour les îles d’Aran

Le moyen le plus pratique de se rendre aux îles d’Aran est de prendre un ferry depuis Rossaveal (près de Galway) avec Aran Island Ferries ou depuis Doolin avec Doolin Ferry.
Les ferries partent au moins une fois par jour en hiver, et plusieurs fois en été. Les îles sont également accessibles par avion depuis l’aéroport du Connemara, près d’Inverin, avec la compagnie Aer Aran, mais les coûts sont très élevés et n’en valent franchement pas la peine.

Ferries pour les îles d’Aran depuis Galway

Les ferries pour les îles d Aran partent du port de Rossaveel, à 43 km à l’ouest du centre-ville de Galway. Un service de navette est disponible depuis Queen Street, Galway, pour permettre aux passagers ne disposant pas de leur propre moyen de transport d’atteindre le port : le trajet dure environ 40 minutes. Il est également possible de laisser son véhicule dans un parking. Il est conseillé aux passagers de se présenter à l’embarquement au moins 20 minutes avant l’heure de départ.

Le temps de navigation pour Inis Mór est de 40 minutes, pour Inis Meáin de 50 minutes et pour Inis Oírr de 55 minutes.

Ferries pour les îles d’Aran depuis Doolin

Les îles d’Aran sont facilement accessibles en ferry depuis le port de Doolin. Les ferries Doolin Ferry et Doolin2Aran Ferries ne relient le continent aux îles que pendant la saison estivale : les départs de Doolin peuvent être retardés jusqu’à la dernière minute en raison des conditions météorologiques.

Le trajet dure 15 minutes jusqu’à Inisheer, 20 minutes jusqu’à Inishmaan et 35 minutes jusqu’à Inishmore.

Excursions et croisières dans les îles d’Aran

Si vous ne voulez pas perdre de temps à organiser une excursion dans les îles d’Aran ou si vous voulez simplement en voir plus dans la même journée, il peut être intéressant de participer à une excursion en bateau qui vous permettra de visiter non seulement les îles d’Aran mais aussi les falaises de Moher avec une perspective depuis la mer.

Dormir sur les îles d’Aran

Bien que les îles puissent facilement être visitées en une journée, passer une nuit sur une île est la meilleure façon d’entrer en contact avec les insulaires et de les découvrir dans une solitude totale. Lorsque les touristes prennent le dernier ferry, il ne reste plus que vous et les habitants. De plus, le nombre de jours disponibles étant plus important, vous pourrez découvrir les îles sous le soleil, en bravant le climat imprévisible de l’Irlande.

L’hébergement est particulièrement concentré sur la plus grande île, Inishmore, bien qu’il y ait également des installations sur les plus petites îles. Dans tous les cas, il est fortement recommandé de réserver longtemps à l’avance, car les places sont limitées et se remplissent rapidement.

Rechercher
Offrons les meilleurs tarifs Si vous êtes moins nombreux, nous vous remboursons la différence.
Annulation gratuite La plupart des tarifs permettent d'annuler sans pénalités.
Assistance téléphonique 24 heures sur 24 en français Pour tout problème lié à l'hébergement, nous pensons à Booking.com.

Hôtels recommandés en Îles d’Aran

Hôtels
Aran Islands Hotel
Kilronan - KilronanMesures sanitaires supplémentaires
8.8Fabuleux 668 avis
Réservez maintenant
Chambre d'hôtes
Tigh Fitz Bed & Breakfast
Inis Mór - KilleanyMesures sanitaires supplémentaires
9.2Excellent 471 avis
Réservez maintenant
B&B
Ard Einne House Bed & Breakfast
Inis Mór - Aran IslandsMesures sanitaires supplémentaires
9.3Excellent 382 avis
Réservez maintenant
Voir tous les hébergements

Se déplacer dans les îles d’Aran

Comme il n’est pas possible d’amener sa propre voiture sur les îles, le meilleur moyen de les explorer est de louer un vélo en arrivant au port.

En effet, sur chaque île, il est possible de louer un vélo et de partir à la découverte de l’île. Inisheer, en revanche, en raison de sa petite taille, peut également être parcourue à pied en une journée.

Si vous n’avez pas envie de vous démener, vous pouvez toujours réserver une visite guidée en minibus, en calèche ou en voiture tout-terrain.

Où se trouve Îles d’Aran

Les îles d'Aran sont situées dans l'océan Atlantique, nichées dans la baie de Galway, presque en face du village de Doolin.